Violon en IRLANDE

DEBUTER au fiddle

LE PIED A L’ETRIER...

Quel formidable univers que celui du «fiddle», je veux dire du violon joué comme les irlandais : reels, jigs et d’autres formes encore, des milliers de mélodies, un vrai passeport pour les rencontres quand des musiciens se croisent ici ou là.
Mais comment commencer ? Pour la plupart d’entre nous, le b-a ba du fiddle, ce n’est pas si facile à comprendre au début.

Je vous propose d’entrer dans son univers pas à pas, en suivant un chemin de mélodies aux difficultés progressives qui vous feront découvrir les principaux aspects de ce style de violon bien particulier.
A vos archets, pour commencer avec le reel sans doute le plus simple du monde, «The Little Bag of Spuds», mais qui a tout d’un grand, et qui comporte surtout assez de notes pour mettre en place notre coup d’archet fondamental !
Et puis un jig, «My Darling Asleep», pour apprendre le balancement du rythme ternaire à l’irlandaise et le début des ornementations. Viennent ensuite d’autres reels et jigs car ce sont les 2 formes fondamentales de cette musique…
Tous ces airs supportent bien une relative nonchalance, alors soyez cool du tempo ! On s’énervera plus tard… Et puis, en complément  de la pratique, n’oubliez pas que le temps que vous passerez a écouter (avec concentration) de bons interprètes (en concert, session ou enregistrés) est précieux pour assimiler cette musique.

« The little bag of spuds » – reel

Reel le plus simple d’Irlande à ma connaissance…

« My darling asleep » – jig

Excellente mélodie qui peut se jouer lentement, alanguie, pour bien ajuster son coup d’archet.

Alors après…
Et bien continuons avec un autre jig et un autre reel…
« The Connachtman’s Rambles » est une très belle et simple mélodie que j’ai découverte il y’a longtemps en écoutant un disque incroyable du même nom enregistré en 1979 (!) par Martin O’Connor, très grand interprète de l’accordéon irlandais. Ce jig y est joué et enchaîné avec «My darling asleep» que nous avons déjà «étudié» ensemble…comme une idée de set de jigs à vous proposer puisque les airs sont souvent joués par 2, voire plus encore en session. Quelques «suites» sont d’ailleurs mythiques et portent la signature de grands musiciens irlandais…nous y reviendrons…
The blacksmith (le forgeron) est un reel «initiatique» qui permet à l’aide d’une mélodie relativement facile de bien assimiler les «fondamentaux» (comme au rugby…) du reel irlandais : coup d’archet et rythme syncopé. N’hésitez pas à répéter lentement et en boucle les différentes figures qui sont proposées.

« The Connachtman’s Rambles » – jig

Voir commentaires plus haut…

« The Blacksmith » – reel

Pour augmenter votre répertoire en vue d’une petite session entre amis, je vous propose un nouveau jig, «Julia Clifford’s Favourite», avec une mélodie au dessin un tout petit peu plus complexe et qui appelle la vitesse. Et puis un reel collecté dans le County Sligo, un «Sligo reel», assez simple mélodiquement mais aux ressources assez complètes, toujours priorité à l’archet…

«Julia Clifford’s Favourite» – Jig

« Sligo Reel » – Reel

Et bien maintenant,  je vous propose de vous pencher sur un jig qui est un standard des «sessions», «The Killavil jig» avec une variation choisie parmis d’autres. Et un reel au caractère modale bien affirmé, «Three scones of boxty», qui vous permettra de «swinguer» avec légereté sur cette belle mélodie.

« The Killavil Jig » – Jig

« Three Scones Of Boxty » – reel